lundi 15 mars 2010

à la gloire des rêves

.

C’est bien mentir
que de dire la vérité



La boussole sonore trace la bouche éconduite dans la voie des buanderies. Elle est l’écart des noms volants ou le mépris de toute illusion. Vous resterez dans l’armure des paupières blanchisseuses si je suis le miroir d’un crachat à l’âme sous alarme. Le doge renonce au fruit de ses empires sur les lieux du reflet pour la révérence en larmes.

Il se voûte au soleil de son alexandrin.
Il inspire la tournure de l’ivresse et trébuche au même endroit impatient d’amour. Le recoin de l’œil chante la disgrâce dans son passé à grelots entrebâillés, il endort les insultes trampolines, il est la garantie d’un fossé d’intentions dégriffées. Dans ma gorge un horizon porte sa colombe aux étoiles, il hante mon front buvard à la gloire des rêves. Ce voile ne disparaît qu’aux rives purifiées des lèvres en sueur qui savonnent les oreilles du voyage. Je respire l’arme chaude du jour avec en bouche des coïncidences et des labyrinthes. Ta main augure le silence de la poussière détestable. Elle est le gibier de son théâtre malheureux.


Emmanuelle Masini & Jean-Bernard Thomas


6 commentaires:

strofka a dit…

magnifiques mensonges ou brin de vérité le meilleur moyen de ne jamais dire de bêtise
n’est-il pas de mentir
et partir du mot pour arriver quelquepart
est-ce se tromper de route ?
car les mots brandissent leurs barrières
[leurs bannières]
comme des étendart
comme autant de drapeaux


Magnifiques mensonges

la Planète des Signes a dit…

si le roman est l'art du "mentir-vrai" (Aragon)

http://www.unilim.fr/theses/2007/lettres/2007limo2001/notice.htm

alors la poésie serait-elle la manière de s'y complaire ?

mensonges d'une nuit d'avoir été

nous poussent vers le rêve

par le verbe être

en vérité libérée

lakhsmita indira a dit…

i lost my Bird.
nonono...
i meant: my Bird (the lover) lost me.

so sad.

la Planète des Signes a dit…

let him fly
just go high
let him bee
u honey
u will see

not bad

strength
2 ur he
2 ur art
2 ur heart
to be free

love to u
my dear friend

Strofka a dit…

@lexandrin

Foi de lion puma de plume
1000 milliards de poème
est encore loin.

la Planète des Signes a dit…

"cent mille milliards de poèmes" est le titre

(tu peux l'ajouter çui-là)