mercredi 4 octobre 2017

microèmes, épisode 12 : quelqu’univers en devenir

 §
§  


      R É S U M É      
D E S   É P I S O D E S
  P R É C É D E N T S  

Tout était une foi 
endormie dans l’erreur de l’histoire : 
l’angoisse devient la science de tous
quand chacun est un vrai dieu qui se cherche.







__________________________________________________  _   ______  _   ______  _   _


 


____________________________________________§



§ Si la religion disparaissait demain,
que se passerait-il.? Il n’y aurait plus d’espoir. Qu’est-ce qui relierait alors.? L’inconnu.
Si la religion n’existait pas, quelle serait la religion.? L’amour de l’autre et de la nature.




§ La vraie religion est sans Dieu.:


 c’est la connaissance directe et totale de l’univers 

 en tant qu’elle rend impossiblement heureux. 

§ 
§ Découvrir Dieu, 
c’est connaître 
l’univers.

§ L’univers
est
sur terre.




§ Il nous faut
s’engouffrer
dans l’univers.



§ L’explication de l’univers 

n’explique ni la vie, ni sa raison, ni le fait qu’il y ait une raison, sauf à dire qu’elle est la nature de l’univers, mais alors elle n’explique pas qu’il y ait une conscience, sauf à dire que, y ayant une raison et de la conscience dans l’univers, l’univers est lui-même conscience et raison, mais de qui, ou qu’il y ait quelqu’un, sauf à dire qu’il y a un quelqu’un de tous ou que l’univers est ce quelqu’un.



§ S’il y a au moins quelqu’un, c’est
qu’il y a un quelqu’un
du                                         

    tout.  





§ Il ne peut 

y avoir quelqu’un 

sans quelqu’un.


§

§ On ne peut pas justifier 
l’existence de quelque chose 
sans personne.

§ 
§ Si l’homme
va dans l’espace,
c’est qu’il en vient.

§ Le devenir
est un aspect
de l’éternité.


  § L’intuition ne sait
    pas tromper : on ne se trompe par elle
    que par soi.


















_____________________________________   

§ On ne croit
que ce qu’on
ignore.


        

  § 

§ On n’ignore
que ce
qu’on sait.


§ On ne peut                     

   croire

         que ce que tout le monde sait.                    

          

          







§ La conscience
de tout
est la seule vraie connaissance.

______________________________________________________

§ Toutes les raisons des causes sont du tout, 
donc tout tout est cause de toute raison.
l’absence seule de raison fait cause.

§


§   I l   n ’ y   a   p a s   d e   n é c e s s i t é   d ’ u n e   c a u s e   p r e m i è r e ,
i l   n ’ y   a   q u e   l a   n é c e s s i t é
d ’ y   c r o i r e   p o u r   c o m m e n c e r   à   c o m p r e n d r e .








 


§ La seule cause première pour comprendre



n é c e s s a i r e


est la naissance.




        

§

§ L’amour
est le seul vrai
bonheur humain, sa cause et son principe.



     § 

   L’

  A

    D

     N

     est la science            

infuse.                               



§


§ 


     §  




§ Il est impossible
de
préférer.








§ Toute
préférence
est une erreur.


  § 

  § Tout                     
 est les deux                     
 parties des choses.                     

 § Tout                                           
 est les dieux                                           
 parties des choses.                                           








§ Écoute tout le monde

pour comprendre, n’écoute que toi

pour agir.









§ Chacun 
étant l’autrui 
de tous, tous les chacun du tous 
se retrouvent dans le tous 
de chacun, et chaque tous de chacun 
dans le tous de tous. Donc.


Chacun est donc  logiquement  chacun pour chacun.




     §        

Toute

     conclusion            

est un geste.

       §


                   
  FIN ●●●


  D E   L A   S A I S O N   1  


  

   Grégoire
    Cabanne 
*    


  
 * lien : bio, présentation des microèmes, épisode 1      

     tous les microèmes 


  







_____________    ____________________________________   ______________      images extraites de The GrandmasterThe Leftovers, 
Under the DomeGuilty of Romance, Lettre à MomoCloud AtlasSense8The Theory of EverythingKnight of Cups, Puzzle of a Downfall ChildVers l'autre rive, Fringe et Twin Peaks

(vient  de  paraître)




  


          Les jeux du je   (Microèmes III.c)    —    Grégoire Cabanne, dessins de Vincent Rougier.             
Livret broché couture plate, 300 ex., 40p., 10,5 x 15 cm. Présenté en enveloppe « mail art ». Tirage courant : 9 €.  ISSN 1252-5405 — ISBN 979-10-93019-36-9           

Rougier V. éd., revue "ficelle" n° 131. Cliquez pour commander.        


     §