jeudi 21 mars 2019

parfois avec le vide même


basart

              d ’ A l a i n   H e l i s s e n 







Livre unique, basart est un néologisme
né de la contraction de «.bazar.» et d’«.art.»

Son propos
est de «.taquiner.» quelque peu l’art contemporain mais sans le dénigrer systématiquement ni lui manquer de respect.






 Les collages contenus dans ce carnet ont tous été réalisés à partir d’images 
 prélevées dans un même numéro de Beaux Arts magazine







                               





 Les montages obtenus entremêlent des fragments d’œuvres contemporaines diverses. 
 Comme s’il s’agissait de faire de l’art avec de l’art. 







       

Basart comporte

19 collages originaux d’Alain Helissen. 


Il se présente 

sous la forme d’un carnet de format 15 x 21 cm, papier brun, genre kraft, 40 pages. 


Les textes, qui ont pour sujet l’art contemporain, sont imprimés 

et collés en médaillon 

sur les pages de gauche.

  

________________________________________________________________________________________________________________________















Ce livre unique est proposé à la vente au prix de 50 euros, port offert. Réservation préalable à : alain.helissen@live.fr.
Les ouvrages d’Alain Helissen sont répertoriés sur son blog alainhelissen.over-blog.com

mardi 5 mars 2019

microèmes, saison 2, épisode 8 : au temps pour moi


    §





        


résumé des épisodes précédents
  le temps de voir son nom
                          le monde est un instant
  où chacun se situe tout ça n’empêche rien
  il faudrait vous y voir
                          mais nous n’y sommes pas
  le nombre a pris le temps
                          de bien vous recevoir



§      
§                               

Tout

chez nous 
est provisoire. 


§ Tout

    vient du

             je.





§      
§ Le tout
est le
sujet.

§ Tout sujet 
                      est 
un pronom personnel.

§ N’importe quel sujet      

est

tout-puissant. 

 § 

Tous

    sont omniscients,
    sans le savoir…

§ Tout

est une ouverture

infinie.









§ Tout 
est 
partout. 



                                     §

     

     est
     qui ?



    §

   § 

  §


§ Qui  

est         

où ?


 §

Qui

est

vous ?

                             § 

                 est

   la vie ?




§ La vie
est le don
de la vie. 


§







 § Chaque chemin 
 est le 
 chemin. 


§


§ Le chemin mène
à tous les              
chemins.

       §


On


avance toujours


                        vers une limite.
     §
§ Tout
recule toujours
vers sa limite.






§ Certains se disent

qu’il est trop tard

pour mourir...


              §

Ils

étaient 

    je.

 





  § Lui        
      était     
          moi. 







§ Ils 
sont tous
moi.

§

   §

    § L’enfer,

c’est        
moi.


    §


 Non,

  pas

moi
.
        § Tout
est toujours
moi.
 § Moi
   est le
surmoi.
§ Tu
est le
surmoi.


 § Il
 est mon
 surtout.

§ Il est

son propre

surtout.

  §    



       § 

Il

est certes

      donc.

§                    

Elle

était

une fois.

________            ________            ________            ________            ________            ________            ________            ________            ________            ________            ________




________            ________            ________            ________            ________            ________            ________            ________            ________            ________            ________

§
FIN DE LA  ςΔιςΘη ²

   

 

   Grégoire
    Cabanne 
*    



  
  *  lien : bio, présentation 
des microèmes, épisode 1

     tous les microèmes 


  





        

§