dimanche 7 novembre 2010

caverne labyrinthique

.

Parmi des milliers de visages ___________Regardez-vous

__E S T – C E _ Q U E _____________L’amour
___ hante le mauvais film _________________________________CERVICO-MALAIRE

________________ Nous sommes ___ LES BELLES
_______________________ Les grandes séductrices
SUR LA ROUTE DE ________La colère des
hommes ____il faut qu’ on s’éloigne
d u__lexique pornographique…

O n . n e . p l a i s a n t e . p a s . a v e c ____L’harmonie

il y a une vie à _____ sept vies, ______Bientôt, vous pourrez

_____ Vous _____ BALADER EN FORÊT

C’est parti pour _____nos utopies.

JE SERAI
__l’éclat de ____L ’ I n a t t e n d u
parce que je l’ai _____en _____ stock







L’abruti vient en rageant.

Rien ne sert d’atterrir, il faut amortir à point.

Aux imprudents les mains vaines.

Aux compatissants les Madeleine.

Il faut bien que maîtresse se casse.







L’Indienne rage, nue… un avion rouge nourrit la haine.

Aime, aime donc la fortune.

L’esprit fort inventera l’amour… l’instant des mots magnifiques,
la fin des larmes de l’Indienne. Le fil, la maille de la rage.


Donc, juste après avril, Aile arrive, Aile agit… jolies nattes.

L’or des miracles, ma fille franche ; dis, mon jardin !

Aile aime.






La vie est une petite assiette juste nécessaire, libre.
Place au vocabulaire.! Pas le temps de faire adieu. Place aux frustrations, à la fonte. Oubliés, sacrifiés, on retombe dans ce jeu de yoyo chaque fois plutôt calmement. Un vrai affamé
.; il apprend à l’extérieur, c’est le risque le plus connu cette année. Ce printemps, il s’agit de retrouver un possible sel qui correspond à vos besoins réels. La promesse belle de choix vous permet de dorloter il.










Au détour de l’amour se balance
le pauvre monde du destin.



Auprès de l’amant se penche
la petite lectrice du drugstore.



Au retour de l’aviateur se presse
la meute journalistique du momentané.


Au moment de l’extase se propose la seule idée du commencement.

Au départ de l’aventure se démarque la nouvelle maman du futur.









homme au matin gratuit
reviens vers cette femme d’eau bleue
lui l’avenir bon on lui donne sa lumière
femme ronde solide ma cerise
l’homme arbre seul s’avance vers la vive aimée
dans la maison près du berceau
la femme chante





ттɱᴬÐҽҽɳҽ ƒɭⓘƥƥ (ɐʇɐןןǝʌɹǝɹq ɐʇıןɐıɔǝds)
ⓟ卄☼ⓣ☼ʂ Ⓥⓘɳ©ҽɳⓣ Ⓛҽ ʝᴬⓡÐⓘɳⓘҽⓡ
sculpture : Igor Mitoraj


2 commentaires:

Anonyme a dit…

En route vers la lumière
Une route entre deux mondes
Fluorescence
Le masque du sommeil
Combinaison

Vincent Le Jardinier

la Planète des Signes a dit…

ce sont les titres de tes photos ?

le tout donne une sorte de haïku que j'aime beaucoup

et j'adore cette fluorescence faite fleur