vendredi 25 juin 2010

c’est la première

.

Et qu’on comprenne bien que nous disons ”jeux de mots”
quand ce sont nos plus sûres raisons d’être qui sont en jeu.
Les mots, du reste, ont fini de jouer. Les mots font l’amour.

André Breton, Les Mots sans rides.





maison pour me bâtir moi-même
vous belle
don le cœur
aux appels de vous
toujours vous
être
être nue
juste vous
ange

la mort
colère du regard
se mire
jet de pierre
garde un esprit coupable
ce mot mourut

et le meurtre de sa mort en prison annonce la nouvelle
principale annonce
entière parole
le miracle des esprits guéris
la joie de la magie appelle ce don magique en elle

non au sujet du son su
mon ton accompli en rire a reçu ma prière
le saint du un au nom du don
et Jean en accord avec le don de ton cœur
aux yeux de ta pensée
et tu es pour moi la parole du retour
en chemin il annonce la nouvelle Marie

fonction en ange
direction en route
son chemin nu
trésor de reine
nu le retour
son livre-esprit
ce livre en l’homme
sonne m’éclaire
monter pour lui
sage écriture
comme l’eau
reste un mot
justice
qui parle de sa vie
qui parle de lui-même
la parole
passage de l’écriture en chemin et en eau
l’eau de tout ton cœur

et l’homme dans l’eau
sorti de l’eau l’esprit joyeux
à tout moment trouve des lettres en chemin
ma lumière entend une voix
et la voix dit que tu es toi sans dire un mot
la voix et les yeux par la main
ange apparu


texte : Jean Bernard Thomas
illustration : Paisley by Lakhsmita Indira
vidéo : Une castastrophe de Jean-Luc Godard

3 commentaires:

lakhsmita indira a dit…

goodnite sweet friend :)

la Planète des Signes a dit…

congratulations!

you're the first ONE ;-)

lakhsmita indira a dit…

forgot to tell you, he loves Godard too... sometimes.
so thank you!