vendredi 14 mai 2010

corps en chemin

.




des enfants avaient une grande colère
et cette limite correspondait aux indications d’une plainte

des enfants morts


le retour d’un ange dans un rêve de l’enfant

chercha sa mère dans un rêve appelé parole


Jean en ce temps
Jean cher ange
Jean est un homme droit
Jean fait de poils et de cuir du miel sauvage

la voisine de Jean dans le jour serpent
montre notre être
est déjà prête
produit de l’eau avec le feu digne


sa main masse un feu qui baptise Jean pour moi
et c’est toi qui viens pour le moment
car tout ce que demande Jean sort de l’eau
moment de venir en joie
en esprit
en ange
en ange de parole
sommet du don


ange sur main
pied sur montagne
splendeur de l’écriture

le diable laissa des anges en prison
il s’en alla en ville et fut ainsi parole de nuit
lumière sombre de la mort

dès ce moment s’est approché le lac


lorsqu’il vit le lac Jean répara les malades
il les guérissait de leur pays tourmenté par les villes
et monta sur une montagne de bonheur


qui console la terre exauce le cœur
qui appelle les hommes attend la lumière

le sel de la lumière cachée éclaire
dans la maison
votre lumière en vous


ne pensez pas

le sens c’est la vérité

temps que la terre a supprimé

la fin de tout pourquoi


qui écarte le plus enseigne le petit

qui l’applique affirme fidèle les siens


la colère a tendu nos êtres


tout homme en colère dit à son frère

le feu de ton offrande à ton frère


laisse faire la paix avec ton présent

accord en chemin



jbtextes
désignés par Julia


2 commentaires:

Souffledame a dit…

sur le chemin, une prière pour la beauté de la lumière.

la Planète des Signes a dit…

et la nuit en filigrane
éclaire le parchemin emprunté
soutenant le jour
sous l'œil d'une lettre d'amour