mercredi 3 février 2010

les flammes du leurre l'effleurent, due, l'âme



Travail typographique de Nicolas Millot
autour du poème Rêve parisien,
Charles Baudelaire, Les Fleurs du mal.

3 commentaires:

strofka a dit…

magistral
distrayant
estropié
& astral.

str.

Lambday a dit…

- - - - - - - - -

#Hip #Hop d'Hocus Pocus

en écho ☼ http://1u.ro/diI

♫ # c l i p # ♫

- - - - - - - - -

la Planète des Signes a dit…

mer sea j'aime bien Hocus Pocus